La composition d'un kimono de JJB

Vous êtes ici : Accueil > Kimono JJB > La composition d’un kimono de JJB
La composition d’un kimono de JJB

Les kimonos de JJB peuvent différer d’un modèle à l’autre, bien plus que les kimonos d’autres arts martiaux. En surface, on remarque rapidement que les couleurs varient. Mais si l’on regarde de plus près, la texture d’un kimono de JJB peut aussi changer. Sans oublier les petits ajustements qui font d’un kimono de JJB un vêtement de combat qui se distingue de tous les autres kimonos d’art martiaux. Voici donc un petit topo sur la composition d’un kimono de JJB.

La matière de la veste d’un kimono de JJB

Sauf rares exceptions, tous les kimonos de JJB sont fabriqués en coton. En revanche, ce qui peut changer d’un kimono à l’autre, c’est le tissage utilisé pour la veste. Il existe différents types de tissage mais en réalité, on peut les catégoriser en 3 grandes familles de tissage: simple ,  double et or (en anglais: « single », « double » et « gold »).

Dans votre recherche du kimono parfait, vous entendrez aussi parler de tissage « pearl » (perle en Français), « Honeycomb » (nid d’abeille), « platinum » (platine) pour n’en citer que quelques-un, mais ce sont des appellations déposées par les fabricants dans un but marketing. En réalité, ces technologies de tissage aux noms sexys font toutes parties d’une des 3 grandes familles de tissage.

La matière d’un kimono de JJB est définit par 2 grandes composantes:

  • Le type de tissage, qui définit la durabilité de votre kimono;
  • Le grammage exprimé en gsm (gram per square meter), c’est-à-dire la densité du tissu, qui définit le poids final de votre kimono.

Ces 2 caractéristiques influent sur l’épaisseur de votre kimono. En général, les 2 sont liés mais certains types de tissage permettent de créer un gi très résistant sans être forcément lourd.

Les différents types de tissage

Tissage simple (single weave)

tissage-simple-single-weave-kimono-de-jjbLe tissage simple est le plus basique. Les kimonos en tissage simple sont populaires car ils sont légers et pas chers de par la moindre quantité de matériel utilisé dans ce type de tissage. Cela n’en fait pas moins d’eux des kimonos durables qui  résisteront à des entraînements intenses.

Un gi en tissage simple est un bon choix pour ceux qui débutent le JJB car cela ne vous demandera pas un investissement conséquent. On trouve facilement des kimonos en tissage simple à  80€.

Les kimonos en tissage perle (pearl weave)

Vous verrez certainement des tissages dit « pearl ». En réalité, c’est simplement un tissage simple un peu plus épais qu’on retrouve souvent sur les kimonos de judo de base.

Beaucoup de kimonos de JJB sont construits en tissage pearl car il offre une très bonne durabilité pour un poids minime.

Tissage double (double weave)

tissage-double-weave-kimono-jjbEn gros, un tissage double consiste à tisser les fils du kimono, 2 par 2. C’est aussi bête que cela! Du coup, un kimono en tissage double utilise 2 fois plus de matière qu’un kimono en  tissage simple, ce qui fait d’eux des kimonos très épais et extrêmement durables. En contrepartie, ils pèsent lourd et coutent cher. On retrouve aussi du tissage double sur les judogis haut de gamme.

Apparemment, peu de pratiquants en portent mais les partisans du tissage double prônent leur durabilité et le fait qu’ils rendent la tâche plus difficile à leur adversaire de les étrangler.

Tissage Gold / Or (gold weave)

tissage-gold-weave-gi-jjbLe tissage gold, c’est un peu le meilleur du simple et du double réunis en un: durabilité et épaisseur du tissage double avec le poids d’un tissage simple, ce qui en fait un excellent choix pour la compétition. C’est un très bon type de tissage mais ça vous coutera plus cher.

Les kimonos de JJB en tissage gold  ont la réputation d’être moins rugueux et plus confortables que ses 2 autres confrères mais ils rétréciraient très plus rapidement au lavage.

L’exception à la règle: le ripstop

ripstop-bjj-kimonoBien qu’on puisse catégoriser la très grande majorité des types de tissage dans l’une des 3 grandes familles citées précédemment, il existe un type qui déroge à cette règle: le ripstop.

C’est une matière très légère et très résistante que l’on peut parfois trouver sur les pantalons de kimono ou chez certains fabricants tel que Koral (modèle Koral Light) ou chez Kauai Kimonos par exemple. Idéal en été, le tissu très fin peut néanmoins faciliter la saisie à vos partenaires. Porter un kimono en ripstop peut demander au début un léger temps d’adaptation tellement c’est léger!

Attention car certains tissus ripstop sont un mélange de cotton et de polyester ou du nylon. Si vous comptez participer à une compétition IBJJF, vérifiez que votre kimono ripstop est 100% coton.

 

En gros, il faut retenir qu’un kimono de JJB est fait d’un tissage similaire à celui du Judo, à l’opposé de la toile lisse utilisée pour les kimonos de Karate.

Les différentes parties d’un kimono de JJB

La veste

La veste est renforcée à plusieurs endroits pour la rendre plus résistante:

  • Au niveau du torse, la doublure est maintenue par plusieurs rangées de coutures;
  • Au niveau des aisselles pour renforcer la jonction veste-manche;
  • Au niveau des fentes de jupe (la partie basse de la veste) pour éviter les déchirures.
Les renforcements sur une veste de JJB

1. On peut voir les doubles rangées de coutures au niveau de la région torse/épaules qui maintiennent la doublure à l’intérieur de la veste.
2. Vue de l’intérieur, on voit le renfort au niveau des aiselles.
3. Renfort des fentes latérales du bas de la veste.

Le col

col d'un kimono de JJB en caoutchou avec rangées de coutures

On devine l’épaisseur et la rigidité du col grâce au caoutchouc. Notez les nombreuses rangées de coutures.

En théorie, un col épais complique la tâche à votre adversaire de vous étrangler. Mais certains jiu-jitsukas racontent qu’un col très rigide et épais donne l’impression  de s’étrangler soi-même de temps en temps, en particulier lorsqu’on se retrouve dans une situation où le kimono comprime le corps.

Les cols sont généralement faits de caoutchouc entouré du tissu en coton et maintenu en place par des rangées de coutures.

Les manches

Bande de renfort colorée à l'intérieur d'une manche d'un kimono de JJB Shoyoroll

Bande de renfort colorée à l’intérieur d’une manche d’un kimono Shoyoroll

Les largeurs des manches peuvent énormément varier d’un kimono à l’autre. Cela peut donc être un facteur pour choisir un kimono de JJB. En effet, un diamètre de manche large facilite la saisie à votre adversaire. Si l’on regarde le bon côté, cela vous permet de passer des étranglements Ezekiel plus facilement.

Notez aussi que des manches trop étroites peuvent aller contre le règlement de l’IBJJF.

Sur certains kimono de JJB, l’intérieur des ourlets de manches présentent des bandes de renfort.

Le pantalon

Contrairement à la veste, le pantalon est généralement fabriqué en coton simple. Toutefois, il est très souvent renforcé avec une doublure sur le devant de chaque jambe, maintenue avec des coutures longitudinales. Certains kimonos sont vendus avec des pantalons en ripstop (même si la veste ne l’est pas).

Les pantalons se maintiennent avec une corde qui fait le tour du pantalon en passant à l’intérieur d’un ourlet. Certains pantalons ont une corde fine en tissu qui peut en énerver plus d’un lorsqu’une des extrémités décide d’aller se cacher dans l’ourlet… Pour pallier à ce problème, des fabricants produisent des pantalons avec des cordes plus épaisses et qui sont nouées à leurs extrémités. Résultat: la corde se défait moins et le risque de la perdre dans l’ourlet diminue.

les différents renforts d'un pantalon de kimono de jjb

1. Les coutures longitudinales sur les jambes maintiennent les renforts qui matelassent la zone des genoux;
2. Type de corde « traditionnel » pour serrer le pantalon à la taille;
3. Corde plus récente, plus épaisse et nouée aux bouts. On voit qu’elle passe à l’intérieur d’un ourlet et est maintenu en place sur le devant du pantalon par des passants;
4. Certains pantalons sont renforcés au niveau de l’entrejambe, parfois avec un tissage similaire à la veste (ici en pearl weave).

Poids

Un kimono de JJB tissage simple en taille A2 pèse typiquement entre 1,6kg et 1,9kg. Pour un tissage Gold, il faut compter autour de 2kg. Quant aux kimonos en tissage double, ils pèsent bien plus lourd.

On trouve aussi des gi plus légers adaptés aux chaleurs estivales ou à la compétition (pour ceux qui seraient à la limite supérieure de leur catégorie de poids). Pour n’en citer que quelques un:

  • Le Vulkan Ultra Light (tissage en nid d’abeille): 1,27 kg en A2. Conforme pour les compétitions IBJJF;
  • Les kimonos Kauai Kimonos, 100% ripstop, qui se vante d’être les plus léger du monde: 1,01kg en A2! Non conforme pour les compétitions IBJJF.

Gsm, l’unité de mesure

Comme expliqué précédemment, la densité de matière d’une veste de kimono de JJB est mesuré en gramme par mètre carré: gsm (gram per square meter).

  • De 250 à 450 gsm: très léger. Ca va de 1 kg à 1,5kg pour une taille A2 tout compris (veste + pantalon). C’est la rangée du ripstop et d’un tissage simple léger;
  • De 450 à 550 gsm: léger – moyen. On va de 1,5kg à 1,9kg. On trouve beaucoup de kimonos dans cette gamme, notamment en single ou pearl weave;
  • De 550 à 650 gsm: poids moyen. Du tissage gold principalement. Autour de 2kg;
  • De 650 à 1000 gsm: lourd à très lourd. On est dans le tissage double.

Le poids total d’un kimono dépend aussi de l’épaisseur du tissu du pantalon.

infographique sur le poids des kimonos de JJB en gsm

Récapitulatif des différents types de tissage  de kimono de JJB et quelques exemples

Et vous, quel est votre tissage favori? Dites moi dans les commentaires si vous avez des critères fondamentaux pour choisir la matière de la veste de votre kim’ ou si vous préférez les pantalons ripstop ou les normaux!

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver l'article:

  • kimono jiu jitsu poids
  • tissu kimono judo

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Une petite seconde, avant de partir :-)
Reçois gratuitement le guide
"Accélérez votre progression en Jiu-Jitsu Brésilien" 

7 ceintures noires te dévoilent leur secret pour progresser rapidement:
  • Combien de fois par semaine faut-il s'entraîner?
  • Comment mieux mémoriser les techniques?
  • Le point #1 sur lequel se concentrer pour progresser rapidement en JJB
  • Quels types d'adversaires combattre à l'entraînement?  
ENVOIE MOI LE GUIDE !
Accélérez votre progression en JJB Guide
close-link