A propos

Vous êtes ici : Accueil > A propos

Qui suis-je?

Esprit JJB avatarSalut, je m’appelle Dany et dès mon premier entraînement de jiu-jitsu brésilien, j’ai senti que c’était un sport qui correspondait à mes valeurs et que j’allais adorer!

Ce blog est ma façon de partager ma passion du JJB et de noter ce que j’apprends à chaque entraînement grâce à mes professeurs et mes partenaires avant que ça ne me sorte de la tête! N’étant pas à l’abri d’un coup de mou, c’est aussi un moyen de m’engager publiquement à rester motiver, à m’entraîner avec régularité pour progresser efficacement et durablement.

J’espère retransmettre ici l’esprit du jiu-jitsu brésilien que l’on retrouve sur les tatamis: partager ce que j’apprends avec les personnes qui, comme moi, débute le JJB et apprendre des personnes plus expérimentés que moi qui voudront bien intervenir à travers les commentaires. Toujours dans le respect.

Pourquoi j’ai commencé le JJB?

Fin 2010, j’ai pratiqué le grappling et le MMA  mais j’ai fini par laisser tomber au bout de quelques mois à cause de la distance principalement.

Mais 2 ans plus tard, un léger incident m’a fermement convaincu à me remettre sérieusement à la pratique des arts martiaux.

J’étais dans le métro avec ma copine et on rentrait tranquillement un samedi soir en fin de soirée. Alors qu’on discutait tranquillement, j’entends quelqu’un qui commence à nous crier dessus. Je me retourne et je vois un type qui hurle dans son téléphone en prenant un malin plaisir à se pencher vers nous (il devait être à 10cm de mon visage). La plaisanterie fait rire ses amis mais très peu pour moi, je lui somme très sèchement « d’aller jouer avec ses copains ».

C’est à ce moment qu’il décide de s’asseoir  sur la rangée de siège face à moi et commence à me provoquer en m’insultant. Je remarque sans surprise qu’il est bourré, ce qui m’est confirmé par son ami qui vient le chercher, mince tentative de désamorcer la conversation. Evidemment, le pitre préfère rester et continue à me provoquer.

A ce moment dans ma tête, je n’ai qu’une envie claire et limpide comme de la cristalline: le défoncer.

Mais voilà, je n’avais pas l’excuse d’être saoul à ce moment et je ne me bats à moins d’être en danger ou que quelqu’un soit en danger. J’étais donc partager par l’envie de lui donner une bonne leçon pour qu’il retourne « pleurer dans les jupes de sa mère », et mon bon sens:

  • Est-ce que je suis capable de lui donner une leçon sans l’envoyer à l’hôpital?
  • Est-ce que je ne vais pas blesser les gens qui sont autour de lui  qui n’ont rien à voir à la situation en lui sautant dessus?
  • Est-ce que je vais avoir l’air d’un idiot qui ne sait pas se contrôler devant ma copine en me chiffonnant avec un jeune idiot saoul?
  • Et une fois que je lui aurais cassé les dents, qu’est ce que je fais?

Bref, j’ai ravalé ma fierté et je l’ai laissé partir avec ses amis comme le héros qu’il a du se sentir être à ce moment là. L’aimable inconnue qui me faisait face dans le wagon n’a pas aidé à me sentir mieux en me disant quelque chose dans le genre: « Il y en a qui ont rien à faire de mieux le samedi soir. Ca aurait été un ouesh à capuche, il aurait pas fait son malin ».

J’étais énervé et je me sentais comme une merde.

J’ai le défaut de ressasser longtemps les choses. Et cet événement, bien que sans  vrai danger réel, était la sirène d’alarme qui réveilla des questions plus importantes:

Est-ce que je serais capable de me défendre si j’étais face à un vrai danger?

Est-ce que je serais capable de défendre ma copine?

Quelques jours plus tard, j’étais convaincu qu’il fallait que je reprenne les arts martiaux sérieusement. Je ne voulais plus que ce genre de situation arrive à nouveau. Et aussi puéril que ça en ait l’air, je ne voulais plus me sentir aussi faible. A ce moment, je voulais avoir la confiance de pouvoir maitriser n’importe qui: maitriser l’adversaire et maitriser ma « force » aussi. Car je n’ai jamais envoyé personne à l’hôpital et je j’en ai pas l’envie (en tout cas, personne ne m’a fait de mal au point d’en ressentir l’envie!).

Connaissant son efficacité et ses concepts, le jiu-jitsu brésilien m’a donc paru être l’art martial idéal. J’ai donc commencé le jiu-jitsu brésilien en octobre 2012 et j’espère continuer à m’entraîner encore longtemps!

Mon point de vue sur la confrontation a changé en m’entraînant et en réfléchissant. Aujourd’hui, je veux juste avoir la confiance de pouvoir neutraliser toute altercation inutile sans violence nécessaire, et de pouvoir protéger mes proches et moi. Mais plus que tout, ma motivation ultime n’a pas changé: je ne veux plus me sentir aussi faible que ce jour là. Même si l’on vit aujourd’hui dans un monde où l’on se sent relativement en sécurité (comparé à la préhistoire, l’antiquité ou le moyen âge), la confiance en sa capacité de se défendre et de défendre les autres n’en est pas moins essentiel.

On vient dans une école d’art martial pour apprendre à ne pas se faire tabasser. Et nous savons tous que: lorsqu’on sait qu’on ne peut pas se faire tabasser, on se sent invincible. Et lorsqu’on se sent invincible, on est un meilleur frère, on est un meilleur père, on est un meilleur homme d’affaire, on est un meilleur époux. On est meilleur à tout ce qu’on fait.

Rener Gracie *

* ambassadeur du Jiu-Jitsu Brésilien et descendant du maître fondateur Helio Gracie

Pour ceux qui comprennent l’anglais, voici la vidéo d’où est tirée cette citation. Elle parle aussi de la direction que prend actuellement le JJB et la différence entre le JJB en tant qu’outil de self-défense et en tant que sport de compétition.

L’esprit du Jiu-Jitsu Brésilien

A mon premier cours, j’étais sur à 120% que je voulais apprendre cet art martial. Les valeurs que j’y avais trouvé correspondait parfaitement aux miennes:

  • Le partage du savoir avec ses partenaires;
  • Le respect de ses partenaires;
  • L’esprit de communauté: Progresser et aider les autres à progresser.

C’est quelque chose que je n’ai pas toujours retrouver dans tous les arts martiaux que j’ai essayé. Et parfois à des degrés différents.

Pour moi, le JJB, c’est quelque chose qui doit nous permettre de nous sentir mieux. Si l’on rentre tout fracassé, qu’on se blesse les uns les autres et qu’on a peur d’aller s’entraîner, où est l’intéret?

 

De quoi je parle dans ce blog?

L’idée de ce blog est de pouvoir noter les nombreuses techniques de JJB que j’apprends avant de les oublier complètement. J’y partage aussi entre autres:

  • Des idées pour progresser efficacement et durablement en JJB, issues de ce que j’apprends en m’entraînant ou en synthétisant des infos trouvés à gauche à droite;
  • Des choses que j’apprends en général sur le monde du jiu-jitsu brésilien;
  • Et peut être des tests de kimono de JJB si je tombe dans ce phénomène de mode façon jiu-jitsu brésilien!

J’espère que les personnes qui débutent comme moi en tireront quelque chose. J’aimerais aussi que les personnes expérimentés donnent leurs points de vue. Après tout, c’est ça l’esprit JJB! Progressons ensemble, efficacement et durablement.

Vous aimez ce blog?

facebook esprit jjb

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver l'article:

  • jjbn
  • citation jjb

Laissez-moi un commentaire!

commentaire(s)

Powered by Facebook Comments

11 commentaires

  1. Hello,

    J’ai eu mon deuxième cours de JJB hier. Je connais cet art depuis un certain temps, mon frère étant pratiquant, mais j’avais jamais osé franchir le pas.
    C’est chose faite, et même si dans la famille quelqu’un connait, je suis assez vite submergé par tout le côté technique de ce sport. Sans pratiquer on ne peut pas se rendre compte.

    En tout cas, je suis content d’être tombé sur ton blog, il synthétise les techniques que je vois aussi et me permet aussi de m’en rappeler.

    J’espère que ton training cse passe bien.

    OSS !

    • Salut epehj!

      Je suis content que mon blog te plaise! Si j’essaye de le mettre en forme correctement, c’est parce que je me suis dit que ça pourrait peut être servir à d’autres personne que moi.

      C’est cool que tu aies commencé le JJB! Tu vas voir, au début ça fait un peu flippé face à toutes ces techniques; on sait pas quoi faire à chaque fois, on improvise tout le temps! Mais plus tu t’entraînerais, plus tu acquieras des automatismes et du savoir que tu pourras réutiliser en randori.

      Au début, j’avais toujours un peu la boule au ventre d’aller m’entraîner. Maintenant, après chaque entraînement je n’attends que ça! Je réfléchis sans arrêt à mes erreurs, ce que je pourrais faire la prochaine fois, quelle technique je vais essayer de passer.

      Bref, j’adore 🙂

      Tu as la chance d’avoir qqu’un dans ta famille avec qui tu peux revoir des techniques. Moi je suis obligé de tester sur ma copine et elle n’est pas toujours d’accord!!

      N’hésite pas à revenir sur le blog et laisser des commentaires de temps en temps, j’ai plein d’autres techniques à poster (en retard car ça me prend plus de temps que l’entraînement encore!)!

      • Merci beaucoup Dany !

        Ton blog est très utile.
        Je suis nouveau en JJB, j’ai 2 séances a mon actif.
        J’ai ramené mon cousin dans l’aventure et ça lui plait aussi !
        Donc on pourra se faire des révisions a la maison, car ça va vite a la salle!
        j’intègre a peine le mouvement, qu’on passe a un autre…
        J’ai compris que c’était pour éviter que les élèves s’ennuient, mais moi pour intégrer et m’approprier une technique, j’ai besoin de la faire au moins 1000 X !
        A l’heure actuel, ma principal difficulté, c »est le cardio !! un randori ça passe, le deuxième me met dans le rouge et je galère pour récupérer !!!
        C’est assez frustrant et donc je voulais savoir, en moyenne , combien de temps il fallait pour commencer a tenir le choc des randori ?

        • Ca dépend vachement des gens et de ton passé sportif.

          Mais lorsqu’on débute, c’est normal de fatiguer vite car:
          – on a tendance à crisper et ne pas être très relâché
          – on a peu de techniques alors on « force » au lieu de changer de position

          Ca fait partie de l’apprentissage, pas d’inquiétude!

          Je suis d’accord avec toi sur le fait de répéter la technique encore et encore au lieu d’en faire 10 000.
          Comment disait Bruce Lee, « je n’ai pas peur de celui qui a pratiqué 10 000 coups une fois, mais je crains celui qui a pratiqué une technique 10 000 fois! »

  2. Bonjour

    Je trouve ton blog est interessant , parce que tu mets avec des mots simple ce qu’il ressent un debutant ou tout simplement quelqu’un qui est à la recherche du soi, et surtout à la recherche d’un sport simple, efficace et pure.

    j’en ai pratiqué d’autres Art Martiaux, comme l’aikido, le jujutsu traditionnel, sans juger les autres AM, personnelement aprés deux seances une JJB et une deuxieme en grappling dans le meme club, je me suis dit c’est ça ce que je cherche, il y’a une chose que je trouve tres importante, c’est les membres du club, comment ils vont adopter un nouveau element, j’ai essayé un club jjb+Grappling, je me suis pas senti à l’aise, dernierement aprés une recherche rude, j’ai trouvé un club d »s les premiers instants, tout le monde me dis bonjour, ils etaint sympas, que je demande les vestiaires pour me changer, tout le monde veut m’aider à sa façon.
    pendant les randoris, quand un gradé me fait une clé ou une soumission, je le demande de la refaire doucement pour comprendre, sans soucis , en plus c’est un club qui cherche de faire de l’argent. en tout cas j’espere que ça va continue.
    et merci encore pour ton blog.

    • Salut Badi !

      Merci pour les compliments ! Tu as bien cerné ce que j’avais envie de faire avec ce blog.
      Tu as l’air d’avoir une bonne philosophie quant à la pratique des arts martiaux : laisser l’égo de côté et chercher à progresser sans avoir peur de faire des erreurs.

      Quant à ton club, c’est cool que tu aies trouvé le bon club :). Il n’y a rien de mieux que d’avoir des partenaires cools pour nous motiver à retourner s’entraîner!

      Bonne continuation à toi !

    • bonjour badi,
      je viens de découvrir ce blog que je trouve excellent et je profite pour en remercier dany pour ça .
      ma question pour badi : est ce que tu peux me donner les coordonnées de ton club stp? si tu es sur IDF biensur , sinon je ne vois pas prendre le tgv pour faire du jijutsu 🙂
      je te remercie d’avance
      cordialement
      ymad

  3. Bonjour

    J’ai fait une erreur de frappe, je voulais dire c’est un club qui ne cherche pas à faire de l’argent.

    merci et bon courage pour la suite.

  4. bonjour tout le monde ,

    je salue tous les jijutsukas et je vous demande si quelqu’un connait un bon club dans l’esprit que dany a décrit dans son article: comment choisir un club de jijutsu !
    en fait la distance ne démotive pas , mais si c’est sur paris ou haut de seine côté suresnes , nanterre , puteaux , courbevoie , rueil ,boulogne ,ce sera un plus .
    je vous remercie vivement ,
    cordialement
    ymad

  5. Ton blog est très intéressent complet et simple à la fois, j’ai pratiqué le jjb pendant quelques mois et cette discipline était devenu vite une « drogue », à chaque début de pratique des techniques et des mini combats une montée d’adrénaline de fou. Les séances se terminaient avec des doigts tétanisés et le visage marqué mais c’était le pied.J’ai ensuite arrêté car c’était devenu trop cher pour moi, mais c’était une bonne expérience d’avoir découvert ce sport 🙂

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page
Souhaites-tu obtenir ta nouvelle ceinture rapidement ?
Télécharge ton guide offert dans lequel
7 ceintures noires (professeurs et champions du monde) te révèlent 
leurs secrets pour progresser 2 fois plus vite
> Envoie moi mon guide !
Non merci, je préfère ne pas progresser en JJB

Une petite seconde, avant de partir :-)
Reçois gratuitement le guide
"Accélérez votre progression en Jiu-Jitsu Brésilien" 

7 ceintures noires te dévoilent leur secret pour progresser rapidement:
  • Combien de fois par semaine faut-il s'entraîner?
  • Comment mieux mémoriser les techniques?
  • Le point #1 sur lequel se concentrer pour progresser rapidement en JJB
  • Quels types d'adversaires combattre à l'entraînement?  
ENVOIE MOI LE GUIDE !
Accélérez votre progression en JJB Guide