Clé d'épaule Kimura en garde fermée et 3 variations

Vous êtes ici : Accueil > Technique JJB > Clé d’épaule Kimura en garde fermée et 3 variations
Clé d’épaule Kimura en garde fermée et 3 variations

La « kimura » est une clé popularisée par le judoka Masahiko Kimura qui s’en est servi pour venir à bout de Helio Gracie lors de leur combat légendaire. Cette clé attaque l’épaule ainsi que le coude de l’adversaire. La Kimura depuis la garde fermée est la première clé qu’on apprend en Jiu-Jitsu Brésilien.

Nous allons voir comment réaliser une Kimura ainsi que 3 variations autour de cette clé:

  • Un passage dans le dos;
  • Une clé de bras;
  • Un renversement.

Comment réaliser une clé d’épaule Kimura ?

Étape 1: Amenez l’adversaire à poser les mains au sol

Forcer l'adversaire à mettre les mains au sol en le ramener à soi avec les jambes

Solution 1: On ramène l’adversaire à soi avec les jambes. On peut voir que le poids de l’adversaire part vers l’avant, à ses chevilles qui décollent du sol.

On commence avec l’adversaire dans sa garde fermée, ses mains sur votre abdomen. Pour effectuer la kimura, il faut obliger l’adversaire à poser ses mains au sol.

Pour cela, voici 2 solutions:

  • Solution 1: Crochetez-les poignets de votre adversaire, avec la paume de vos mains face à vous tout en tirant l’adversaire à vous avec vos jambes. Cela l’obligera à faire tomber ses mains au sol sous l’effet de son propre poids. C’est cette technique que j’ai apprise à l’entraînement;
  • Solution 2: Passez vos  avant-bras à l’extérieur de ceux de votre adversaire et effectuez un mouvement de brasse en passant les mains à l’intérieur de ses avant-bras.
Première solution pour amener l'adversaire à poser les mains au sol et effectuer une kimura

Solution 2: la technique de la brasse

Étape 2: Saisissez le poignet de l’adversaire d’une main

Venez attraper un des poignets de l’adversaire avec votre main la plus proche. Appuyez-vous sur le coude qui maintient le poignet adverse.Pour préparer la clé d'épaule Kimura, attrapez le poignet de l'adversaire et postez vous sur le coude

Conseil #1 pour les moins souples

Si vous n’avez pas la souplesse  ni la force abdominale suffisante pour vous relever en garde fermée, posez le pied opposé au sol pour vous aider. N’oubliez pas de garder l’adversaire en crochet avec votre autre jambe pour qu’il ne tente de s’échapper.

Étape 3: Attrapez votre poignet de l’autre main

De l’autre main, vous allez:

  1. Passer par dessus le coude opposé adverse;
  2. Glisser cette main sous l’aisselle;
  3. Attraper votre propre poignet.

Saisir son propre poignet en passant par dessus le coude de l'adversaire et sécuriser la kimura

Conseil #2 pour les petits gabarits

Si comme moi, vous avez les bras un peu courts et que vous avez du mal à attraper votre propre poignet face à un adversaire plus grand, vous pouvez:

  • Remonter un peu la main qui maintient le poignet;
  • Passer par dessus le bras de l’adversaire au plus proche de son coude. Attention de bien passer au-dessus du coude tout de même!

Étape 4: Sortez les hanches et approchez son poignet près de ses côtes

On sort les hanches et on approche le poignet de l'adversaire près des côtesVous allez sortir vos hanches du côté du poignet attaqué. Vous allez profiter du mouvement de rotation de vos hanches pour coller son poignet près de ses côtes. Le coude de l’adversaire doit former un angle droit.

Étape 5: Glissez son poignet vers l’épaule

Tout en gardant le coude de l’adversaire à 90°, vous allez faire glisser son poignet le long des côtes en direction de l’épaule.

Vous n’avez plus qu’à attendre qu’il tape!

Approchez le poignet de l'adversaire vers son épaule, tout en gardant son coude en angle droit.

Pour effectuer correctement la kimura, l’avant-bras de l’adversaire doit faire un mouvement en « essuie-glace ». Vous pouvez aussi emprisonner son torse en croisant les jambes pour éviter qu’il ne s’échappe.

Variante 1: Passage dans le dos depuis une tentative de Kimura

Une kimura échouée car l'adversaire tend le bras peut se transformer en un passage dans le dos si l'adversaire laisse son flanc à découvert

La tentative de kimura a échoué: l’adversaire (bleu) tend le bras. Son buste est décalé sur le côté opposé, ce qui laisse son flanc à découvert pour un passage dans son dos.

À partir du moment où vous avez attrapé le poignet de l’adversaire mais qu’il vous empêche de la finaliser, il existe plusieurs variantes. Cette variante de passage dans le dos peut avoir lieu si:

  • L’adversaire raidit son bras pour empêcher la kimura et tente de sortir son bras en partant vers le côté opposé;
  • Il laisse son flanc ouvert

Étape 1: Passez le bras de l’adversaire par-dessus votre tête

On passe le bras au dessus de la tête de l'adversaire en maintenant le poignet d'une main et le triceps de l'autre.

Pour passer le bras au-dessus de la tête, une main qui tient le poignet et l’autre qui maintient le triceps.

Avec la main qui tient votre poignet, vous allez attraper le bras de l’adversaire au niveau du triceps. La main qui tient le poignet adverse guide le bras de l’adversaire par-dessus votre tête.

Étape 2: Passez la main dans le dos de l’adversaire

On guide le bras de l'adversaire pour l'amener du même côté que son torse. Le flanc est à découvert et nous facilite le passage dans le dosUne fois le bras de l’adversaire hors de vue, passez la main (qui tenait le poignet) dans le dos de l’adversaire et venez saisir l’aisselle opposée. Postez-vous sur l’autre coude pour vous faciliter la tâche
Pour passer dans le dos, on vient attraper l'aisselle opposé.

Étape 3: Passez dans le dos et crochetez les jambes

En poussant sur la main qui était accoudée tout en vous agrippant de l’autre à l’aisselle opposée, passez dans le dos. Vos jambes tournent autour du torse de l’adversaire:

  • L’une passe par dessous;
  • Tandis que l’autre passe par-dessus.

Une fois dans le dos, vous pouvez placer vos pieds en crochets ou « trianguler » le torse de l’adversaire.

Variante 2: Clé de bras depuis une tentative de Kimura

Cette variante peut être utilisée si l’adversaire tend le bras comme pour la variante précédente. Mais cette fois-ci, l’adversaire recentre son torse pour empêcher le passage dans son dos.

Étape 1: Passez le bras de l’adversaire au-dessus de votre tête

Comme pour la variante précédente, on passe le bras de l’adversaire par-dessus sa propre tête. La main qui tient le triceps garde bien le bras. Si le bras de l’adversaire s’échappe, la clé échouera.

À cette étape, les 2 bras sont du même côté et on maintient le bras « croisé ».

Étape 2: Poussez la tête de l’adversaire pour créer de l’espace

Du tranchant de la main libre, on va pousser le cou de l’adversaire du côté opposé (le coté où on tient le bras). Cela créera l’espace nécessaire pour passer la jambe

Étape 3: Faites l’orange pour bloquer le bras de l’adversaire entre ses jambes

En poussant sur la jugulaire du tranchant de la main, on effectue le mouvement de l’orange:

  • La jambe du côté des 2 bras monte sous l’aisselle;
  • Le torse pivote à la perpendiculaire
  • L’autre jambe décrit un demi-cercle en direction de la tête de l’adversaire et passe en dessous, pour finir sous son cou.
Le mouvement de l'orange en jiu jitsu brésilien

Le mouvement de l’orange: La jambe droite monte haut sous l’aisselle de l’adversaire, le torse pivote à la perpendiculaire, la jambe gauche décrit un demi-cercle et se place sous le cou de l’adversaire.

Étape 4: Pontez le bassin

En maintenant le bras de l’adversaire, pouce vers le ciel, on ponte le bassin, ce qui finalise la clé de bras.

Variante 3: Renversement depuis une tentative de kimura

Cette variante s’effectue lorsque:

  • L’adversaire tend le bras lors de la saisie en kimura;
  • Vous avez passé son bras par-dessus votre tête;
  • L’adversaire a recentré son torse pour éviter le passage dans le dos;
  • Il tente de plier le coude pour éviter la clé de bras.

Étape 0: Position de départ

Après la tentative de kimura, les étapes suivantes commencent à partir du moment où vous avez passé le bras par-dessus votre tête. Maintenant l’adversaire plie le coude pour éviter la clé de bras comme vue dans la variante 2.

Étape 1: Enroulez le bras adverse autour de sa tête

Au lieu de forcer à maintenir son bras tendu, utilisez sa force contre lui. Avec votre main qui tenait son poignet, enroulez son propre bras autour de son cou.

Retenez bien son poignet, votre avant-bras doit être posé contre sa nuque pour bien neutraliser son bras.

Étape 2: Saisissez l’intérieur du genou de la main libre

Tout en maintenant le bras adverse enroulé autour de son cou, votre main libre vient chercher l’intérieur du genou du même côté, en passant entre les cuisses.

Étape 3: Renverser par effet de balancier

Vous allez renverser l’adversaire du côté opposé au genou que vous avez attrapé. Pour cela, vous allez:

  • Utiliser votre jambe du côté du genou attrapé pour pousser le flanc de l’adversaire;
  • Diriger l’autre jambe  vers l’endroit où vous allez renverser l’adversaire pour faire contrepoids;
  • Tirer sur le bras de l’adversaire que vous avez maintenu enroulé de son cou;
  • Lever le genou que vous avez saisi.

En combinant tous ces leviers, vous allez renverser votre adversaire aussi facilement qu’un bébé de 3 mois! N’oubliez pas de rabattre la jambe qui a servi de balancier pour éviter qu’elle ne se fasse écraser sous le poids de votre adversaire.

Vous l’aurez compris, chaque variante vient répondre au blocage de la précédente. Le jiu-jitsu brésilien est tel un jeu d’échecs où l’on cherche le coup d’avance qui va prendre l’adversaire de court et permettre de le finaliser.

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver l'article:

  • kimura
  • Prise KImura
  • clé de bras jujitsu
  • cle de coude kimura
  • clef de jambe

4 commentaires

  1. Hello,
    Le kimura passe bien depuis la demie garde aussi. Tu commences depuis la demie garde, en rentrant bien la tête dans les côtes de l’adversaire, du côté opposé à celui ou tu as ta DG. En faisant ça, tu appuis ton crochet de DG, et tu tends la jambe de l’adversaire ; ça va le déséquilibrer. En général c’est le moment où il essaye de passer son bras (celui du côté de la jambe prise) sous le tien. À partir de là, ça se passe comme l’étape 2.

    J’apprécie beaucoup tes articles, ils sont toujours très clair !

    Encore encore !

    OSU !

    • On me l’a déjà faite la kimura depuis la demi-garde mais moi, je pense jamais à la faire! Quand je suis en demi-garde, la première idée qui me vient en tête, c’est de revenir dans une meilleur position (garde fermée voir garde ouverte). Mais j’essayerai d’y penser la prochaine fois 🙂

      Merci beaucoup pour les compliments, j’aimerai en écrire beaucoup plus mais ça prend pas mal de temps. Et j’apprends plus de choses que je n’ai le temps d’écrire.
      Mais t’inquiète, ça va continuer car ça m’aide beaucoup en m’obligeant à revoir mentalement les techniques.
      C’est un bon exercice hors tatami !

      Oss 🙂

  2. Merci beaucoup parce qu’en tant que débutante, j’ai tendance à gesticuler n’importe comment à l’entraînement. Grâce aux explications et aux images surtout, j’ai quelques notions et je m’épate moi même. Merci.

  3. Franchement trop puissant merci pour votre maîtrise et vos explications simples et efficace!good job 😉

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Une petite seconde, avant de partir :-)
Reçois gratuitement le guide
"Accélérez votre progression en Jiu-Jitsu Brésilien" 

7 ceintures noires te dévoilent leur secret pour progresser rapidement:
  • Combien de fois par semaine faut-il s'entraîner?
  • Comment mieux mémoriser les techniques?
  • Le point #1 sur lequel se concentrer pour progresser rapidement en JJB
  • Quels types d'adversaires combattre à l'entraînement?  
ENVOIE MOI LE GUIDE !
Accélérez votre progression en JJB Guide
close-link